Comme vous le savez, un mariage, ça coûte cher ! Ainsi, réduire sa liste d’invités peut vous permettre de faire des économies considérables. C’est pourquoi dans cet article vous trouverez donc 5 astuces pour choisir ses invités et pour économiser sur le budget de la réception.

5 astuces pour choisir ses invités

Tout préparatif de mariage débute par l’élaboration de sa liste d’invités. Et selon moi, cette liste d’invités (si elle est faite de manière efficace) peut-être un élément clé pour réduire vos dépenses. Mais c’est loin d’être facile, je vous l’accorde ! Car choisir les personnes que l’on souhaite présentes le jour-J peut s’avérer difficile et peut même parfois être source de conflits. C’est pourquoi il est important de revoir vos priorités.

Sachez-le, en général les 2/3 de votre budget total passeront dans la réception. (C’est à dire vin d’honneur et repas compris). D’ où l’importance de choisir des personnes que vous souhaitez vraiment avoir à vos côtés ce jour là, afin d’éviter des frais supplémentaires. Cela-dit,vous préférerez peut-être aussi dépenser plus pour obtenir plus de monde à vos côtés pour le jour-j (ce que je comprends parfaitement ) Le choix vous appartient 🙂

Première astuce : Petit ou grand mariage ?

Pour commencer, vous devez d’abord décider ensemble si vous souhaitez organiser un petit ou un grand mariage. Et si j’insiste sur ce point, c’est qu’il peut en effet arriver que les futurs mariés ne se rendent même pas compte dès le départ qu’ils n’ont pas la même notion de « petit » et de « grand » mariage.

Exemple : Gertrude, née dans une grande famille, va être persuadée qu’un petit mariage rassemble entre 100 et 150 personnes. Tandis que Gontran son cher et tendre, est fils unique et va considérer qu’inviter entre 50 et 100 personnes constituera un grand mariage. Donc faites bien attention, et parlez-en ! 😉

Deuxième astuce : Un budget RÉALISTE

  • Dans un premier temps, il est nécessaire de prévoir un budget total du mariage.
  • Ensuite, à partir de ce budget, regardez combien vous consacrez au repas et au vin d’honneur. Ce point est crucial car en fonction de ce budget là, vous déterminerez plus facilement votre nombre d’invités maximum. De plus, demandez à vos parents respectifs s’ils comptent participer financièrement à vos dépenses de mariage ou non. Je sais que cette pratique se fait de moins en moins, mais certain décident tout de même de la perpétuer.
  • Enfin, vous pourrez évaluer combien de personnes il vous est possible d’inviter.

Par la suite, pensez au type de réception que vous envisagez d’organiser. Etes vous plutôt buffet ? Cocktail dînatoire ? Ou préférez-vous plutôt un repas assis et servi à table ? En effet, le prix sera différent en fonction de chaque option. Calculez ainsi le coût par personne de chacune de ces options, et divisez votre budget maximum par le coût de chaque personne. Vous obtiendrez le nombre de personne maximum que vous pourrez vous permettre d’inviter.

Je sais que cela est difficile, mais le plus vous respecterez ce nombre maximal de personnes le moins de dérapages de budget vous obtiendrez 🙂

Troisième astuce : Divisez votre liste d’invités

Viendra le moment tant redouté de dresser la liste d’invités. Et là, c’est le suspens… Qui sera invité ? Qui ne sera pas invité ?

Tout d’abord, et j’insiste sur ce point, il est primordiale que vous fassiez votre choix d’invités seuls avec votre conjoint. C’est votre jour, votre mariage, et vous êtes entièrement libres de choisir qui sera là pour vous entourer pour ce grand moment de votre vie, même si des discussions sont tout de même possibles avec vos parents s’il est convenu qu’ils participent financièrement au mariage.

Evidemment, il est important que vous ayez choisi auparavant quel type de mariage vous souhaitez organiser. Si vous souhaitez un mariage strictement familial, la question ne se pose pas. Mais si vous souhaitez un mariage varié avec des collègues, des amis et votre famille, alors c’est une autre histoire.

1er cas de figure : Vos parents participent financièrement, et vous vous fichez d’organiser un petit ou un grand mariage.

Je vous conseille alors de diviser votre liste en trois catégories :

  • Une catégorie pour vous avec la liste de vos amis proches ou même famille proche que vous tenez absolument à avoir près de vous ce jour-là.
  • Une autre catégorie dédiée aux parents du(de la) premier(e) marié(e)
  • Et une troisième catégorie concernant les parents du(de la) second(e) marié(e)

Dans ce cas de figure, chaque invité dépendra du budget investi par chacune des parties. Ainsi, les catégories pourront comprendre un nombre plus ou moins grand d’invités. Mais attention, cela demande d’être très clair sur le principe: Chaque catégorie payera pour ses invités. Ainsi, si une catégorie veut inviter plus de monde ce sera à ses propres frais.

2e cas de figure : Vous financez entièrement votre mariage.

Dans ces cas là, commencez par créer plusieurs petits groupes dans lesquels vous classerez vos invités potentiels. (Exemple : la famille proche, la famille éloignée, les amis proches, les amis d’enfance, les collègues, etc.) Ensuite, c’est à vous de voir !

Si vous ne voulez pas provoquer de drame au sein de votre famille ou cercle d’amis, vous pouvez décider d’inviter au cocktail l’intégralité de votre famille proche ainsi que les membres de votre groupe habituel d’amis pour ne créer aucune jalousie ou conflit.

Cependant, je vous rappelle que vous êtes maître de vos décisions, et personne n’a le droit de critiquer ou n’a son mot à dire s’il ne participe pas au moins financièrement au mariage. En effet, si l’on possède comme moi une grande famille et que notre budget est trop faible pour inviter tout le monde, on est parfois obligés de faire des concessions, ou de trouver d’autres solutions. (Voir l’astuce numéro 4)

Aussi, de plus en plus de mariages sont organisés sans enfants. Même si pour certains cela peut paraître impensable, cela peut tout de même être une astuce pour réduire les responsabilités ainsi que le coût et créer un environnement plus adulte.

Quatrième astuce : Faites des fêtes séparées

Une autre astuce de plus en plus utilisée est d’organiser une ou plusieurs petites fêtes avec seulement la famille, les collègues ou les voisins en amont ou en aval du mariage pour célébrer l’union des mariés sans pour autant dépenser une somme exorbitante.

Vous pourriez les convier à un brunch, un repas, un barbecue ou un simple goûter pour célébrer avec eux, sans pour autant les inviter à votre mariage. Vous ferez ainsi une fête moins formelle, mais qui leur permettra tout de même de vous transmettre leurs vœux de bonheur.

Cinquième astuce : Suivez le schéma ci-dessous 😀

Naturellement, votre première liste d’invités risque de comporter bien plus de personnes que vous l’auriez imaginé. C’est donc le moment de faire votre sélection.

Même si par principe vous vous sentez obligée d’inviter une personne dont vous ne souhaitez pas forcément la présence, rappelez-vous que ce n’est pas une obligation. C’est votre mariage. Vous avez tout à fait le droit de décider ce que bon vous semble.

C’est pourquoi, si vous hésitez sur un invité, je vous conseille d’effectuer le petit schéma ci-dessous. Même si vous déciderez au final si vous souhaitez garder cet invité ou non, ce schéma vous aidera à y voir un peu plus clair et à prendre une décision.

Comment choisir ses invités ?

Maintenant, place au casse tête des plans de table ! 😉

Voila ! J’espère que cet article vous permettra d’y voir un peu plus clair. Mes autres articles sur l’organisation du mariage pourraient aussi vous intéresser 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *